Spécialiste de la publicité en ligne, le traffic manager joue le rôle d’intermédiaire entre les annonceurs et les sites web.

Missions

En tant que spécialiste de la publicité et de l’analyse statistique du trafic sur internet, le traffic manager endosse plusieurs missions : gestion et organisation des espaces et campagnes publicitaires, définition de la stratégie, supervision et mise en place technique des publicités sur internet, suivi (analyse du trafic) et contrôle des campagnes déployées, négociation de partenariats avec d’autres sites web pour optimiser le référencement de ses publicités, mais aussi conseil aux annonceurs dans le choix de leurs investissements et leurs supports promotionnels.

Savoirs, savoir-faire et savoir-être

Une parfaite connaissance du média internet et ses acteurs, de solides compétences en marketing et en informatique sont indispensables pour exercer. Une maîtrise technique des nouvelles technologies, des logiciels bureautiques et des langages (SQL, HTML, JavaScript…) est également nécessaire. Pour mener à bien ses missions, le traffic manager doit être organisé et rigoureux, et  disposer d’un esprit d’analyse et de synthèse pointu. En raison de ses interactions multiples (collaborateurs, annonceurs…), mais aussi en tant que communicateur auprès des internautes, il doit faire preuve d’aisance relationnelle, d’une bonne expression écrite et orale, de capacité d’écoute, de réactivité et de disponibilité.

Formations et cursus

Les formations donnant accès au métier de traffic manager vont du niveau Bac +2 à Bac +5 : BTS ou DUT en marketing, communication, informatique ; licence pro en marketing, communication, informatique ; diplôme d’école spécialisée (Estacom, Sup de Web, Sup’Internet…) ; master en webmarketing ou en Science de l’information et de la communication option Webmarketing et Informatique ; Diplôme d’école de commerce… Les agences webmarketing et les régies publicitaires qui recrutent exigent généralement une première expérience dans le secteur du Web.

Salaires

La rémunération du traffic manager dépend de ses responsabilités et de la taille de l’agence qui l’emploie. Si le débutant gagne entre 25 000 et 40 000 € bruts annuels, le cadre confirmé touche entre 42 000 et 46 000 €, et les traffic managers les plus expérimentés gagnent jusqu’à 60 000 € bruts par an.