Le PHP est un langage de programmation qui est largement utilisé dans le secteur de l’informatique depuis des années. Certains développeurs sont d’ailleurs de véritables spécialistes en PHP : qui sont-ils ? Quelles sont leurs missions au quotidien ? Quelle est la rémunération du développeur PHP ?

Les missions du développeur PHP

La mission de ce développeur est de créer des sites Internet dynamiques grâce à son langage de programmation de prédilection : le PHP. Pour cela, il peut utiliser, selon ses préférences et ses compétences, le PHP sans framework, avec framework propriétaire ou avec framework en open source (Symfony, Zend…).

Il travaille en étroite collaboration avec le chef de projet web, chargé d’établir le cahier des charges en fonction des demandes et contraintes du client. Le développeur PHP étudie le cahier des charges pour choisir la solution la mieux adaptée : par exemple, la mise en place d’un CMS de type WordPress ou Prestashop. Une fois la solution trouvée, il développe des pages dynamiques en utilisant des suites de logiciels : par exemple, le LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP). Une fois que le site Internet est développé, il peut intervenir dessus pour réparer des bugs et faire des mises à jour.

Les compétences du développeur PHP

Un développeur PHP qui ne maîtrise pas le PHP, cela n’existe tout simplement pas ! Il s’agit du fondement même de son métier. Bien évidemment, la maîtrise d’autres langages de programmation, des CMS ainsi que des frameworks est aussi conseillée pour réussir à remplir ses missions.

La formation du programmeur PHP

Pour devenir développeur PHP, il faut faire des études supérieures en informatique, même si certaines personnes y parviennent en autodidacte. Nous vous conseillons de suivre un cursus en Université, école d’Ingénieur ou école d’Informatique : partout en France, il existe de nombreuses formations pour acquérir de solides compétences en PHP et dans le développement en général.

Le salaire du développeur PHP

La rémunération du développeur PHP dépend de deux éléments : son expérience et ses compétences. Ainsi, un débutant avec des compétences de base pourra espérer toucher 30.000 € par an alors qu’un même profil avec des connaissances plus poussées pourra toucher 35.000 € par an en début de carrière. Sachant qu’au bout de quelques années, les profils experts peuvent voir leur rémunération s’envoler : jusqu’à 50.000 € par an.