Le marché du « Big data » connait une croissance de plus de 30 % par an avec 24 milliards de dollars en 2016 contre 3,3 en 2010. Une croissance qui incite l’État à vouloir créer 130 000 emplois de Data Scientist avec un taux de croissance estimé de 31,7 % par an pour ce marché. Actuellement, seuls 13 % des entreprises françaises utilisent des solutions de données massives. Le Data Scientist est donc un métier d’avenir très sollicité.

Attributions

En tant que spécialiste de la science des données, il se base sur la recherche et le croisement de données pour comprendre les problématiques liées aux différents services de l’entreprise. Ces informations vont lui permettre de créer une modélisation statistique afin de déterminer les données pertinentes et de procéder à leur traitement par diverses méthodes (référencement, apprentissage automatique, la visualisation des données…) afin de fournir une stratégie.

Compétences

Expert du chiffre, le Data Scientist cumule les compétences de statisticien, de mathématicien et d’informaticien pour exploiter efficacement les données qu’il recueille et traite, pour aider l’entreprise à prendre les décisions qui s’imposent en vue de l’amélioration de ses performances et de sa rentabilité. En somme, le Data Scientist se présente en expert pluridisciplinaire, notamment dans les domaines scientifiques, méthodologiques et outils logiciels, en plus de ses connaissances solides en droit des données, mais aussi en respect des aspects éthiques et sociaux, de la confidentialité et de la sécurité.

Quelle formation pour devenir Data Scientist ?

Compte tenu de l’augmentation exponentielle de la demande, les formations spécifiques au domaine de la science des données se sont multipliées en France. Pour embrasser le métier, on peut par exemple décrocher un Master Spécialisé Data Scientist à L’ENSAE Paris Tech, Télécom Paris Tech, Télécom Nancy ou encore à l’INP et de GEM de Grenoble. En outre, ESSEC/Accenture en Strategic Business Analytics propose aussi de la formation de 40 heures pour les étudiants en MBA.

Rémunération

De manière générale, les rémunérations des professionnels des données sont largement supérieures à celles des autres métiers techniques du web. En effet, un jeune diplômé en début de carrière peut espérer entre 42 000 et 50 000 € de salaire brut annuel. Le montant est ramené à 60 000 € pour un profil confirmé et jusqu’à 90 000 € pour les data scientists senior. Bien entendu, ces rémunérations varient selon les années d’expérience, les responsabilités et la politique salariale de l’entreprise.