Rendre autonome un véhicule, permettre à Facebook de marquer un nom dans une photo, ou bien valoriser les données d’une entreprise, c’est le domaine de la science des données qui a connu une croissance fulgurante grâce à l’explosion quantitative des données numériques. Parmi l’équipe de professionnels nécessaires dans ce domaine se trouvent les Data Engineer. Voici tout ce qu’il faut savoir sur son profil.

Les missions d’un Data Engineer

Un Data Engineer a globalement pour mission de construire des solutions prenant en compte une masse importante de données avec des technologies telles que Spark pour le Big Data, NoSQL pour les bases de données et Hadoop pour les infrastructures.

Il doit s’assurer de la collecte, du stockage et de l’exploitation fluides des données en développant des solutions qui peuvent traiter un gros volume de data dans un temps limité.

Avec un intérêt pour le Développement et Opérations (DevOps), il doit savoir également travailler en concert avec le Data analyst, qui s’occupe de l’agrégation des données et avec le Data  scientist, qui se charge de l’exploitation des données plus complexes et de l’utilisation des outils plus pointus utilisant divers algorithmes.

Les compétences requises pour être un Data Engineer

Afin de pouvoir proposer les meilleures solutions, un Data Engineer doit être un développeur applicatif intime avec l’administration des infrastructures informatiques. C’est également à lui d’animer son équipe. Ainsi, il doit savoir écouter les différentes propositions de chaque équipe et trouver une solution viable dans l’intérêt du système.

Gestion des applications, automatisation des déploiements, installation des différents contrôleurs… sont également des paramètres pouvant jouer en la faveur d’un Data Engineer.

Les formations à suivre pour devenir Data Engineer

Pour devenir un Data Engineer, il faut d’abord décrocher son baccalauréat scientifique avant d’intégrer une classe préparatoire intégrée dans une école d’ingénieurs, spécialité informatique, de préférence Big Data. En plus de la formation initiale (Bac+5), il faut aussi passer une période significative de stage dans une entreprise pour être opérationnel.

Le salaire d’un Data Engineer

En moyenne, ce professionnel de l’informatique gagne chaque année 54 078 euros en France. Ce qui est presque trois fois plus que le salaire minimum dans l’Hexagone. Pourtant, il y a des nuances. En effet, si un Data Engineer débutant gagne environ 35 000 euros par an, cela peut grimper jusqu’à 76 000 euros au fil des ans avec l’expérience. Mais, bien sûr, cela dépend également de l’entreprise.