Jonglant entre les statistiques et les programmes informatiques, le data analyst, appelé aussi data miner, est en charge de la gestion et de l’analyse des données massives d’une organisation.

Rôles du data analyst

Le data miner intervient auprès de la direction des systèmes d’information de l’entreprise pour créer et développer les bases de données. À ce titre, il lui appartient de segmenter, de croiser et d’analyser les données de l’entreprise afin les rendre lisibles et exploitables (traduction données business en données de consommation, par exemple) pour orienter les prises de décisions stratégiques et opérationnelles de l’entreprise (détection des tendances d’achats ou de consommation, définition de la cible des campagnes marketing…). Ce faisant, il gère l’administration et la structure des bases et conçoit la modélisation des données. La mise à jour des bases de données, la recherche de sources de données pertinentes fait également partie de ses attributions.

Compétences et qualités requises

Le data analyst est un amoureux des chiffres maîtrisant parfaitement les techniques d’analyse des données et méthodologies statistiques, doublé d’un technicien pour lequel les outils et langages informatiques n’ont aucun secret. À ces connaissances doivent par ailleurs s’ajouter un brillant esprit d’analyse, un grand sens de l’organisation et de la rigueur, ainsi qu’une excellente aisance rédactionnelle. Enfin, la maîtrise de l’anglais est indispensable.

Formations

Le métier est accessible avec une formation de niveau bac +4 et plus en ingénierie informatique, marketing ou études statistiques. Les entreprises valorisent notamment les diplômes d’ingénieur (écom Nancy IAMD – filière ingénierie et applications des masses de données, Ensimag, Ece Paris…), le Cycle Ingénieur de l’ESIGELEC Rouen, les diplômes de grande école et école spécialisée (Msc Big Data for business HEC), les masters issus de cursus mathématiques, scientifiques ou marketing (Systèmes décisionnels : architecture, exploration de données et optimisation) et les mastères spécialisés (BGD – Big data, gestion et analyse de données massives Télécom Paris Tech, Big data EMSI Grenoble)…

Rémunération

Lorsqu’il démarre sa carrière, le data analyst débutant gagne entre 35 000 et 38 000 € bruts par an. Avec quelques années d’expérience, son salaire brut annuel moyen peut atteindre 50 000 €.