Le chef de secteur est garant de la promotion des produits de l’entreprise dans les différents points de vente d’une zone géographique délimitée.

Comment procède-t-il ?

Le chef de secteur est en quelque sorte l’interface entre l’entreprise productrice de biens et services de consommation et ses canaux de distributions (boutiques, grandes surfaces, commerces de proximité…) avec pour objectif le bon fonctionnement du flux approvisionnement – distribution -ventes. Ce faisant, il s’occupe de :

  • La mise en œuvre de la stratégie commerciale
  • La définition des objectifs de ventes aussi bien en termes qualitatifs que quantitatifs
  • La gestion, la coordination, l’animation de son équipe commerciale localisée
  • L’organisation des réunions de reporting et de résultats
  • La formation de sa force de vente sur les nouveaux produits
  • La veille informationnelle et concurrentielle pour trouver les segments non couverts de sa zone géographique

Le chef de secteur est donc amené à se déplacer régulièrement pour rendre visite aux commerciaux et rencontrer certains partenaires et clients.

Les compétences du chef de secteur

Pour être efficace dans ses différentes missions, le chef de secteur doit faire preuve :

  • d’un grand sens de l’organisation et faire preuve d’une grande rigueur
  • d’une grande disponibilité
  • d’un excellent leadership
  • d’une aisance communicative et relationnelle
  • d’aptitudes linguistiques étrangères, notamment lorsque l’entreprise est ouverte au marché international
  • d’une importante capacité d’analyse (de données objectives) et d’écoute
  • d’enthousiasme et de dynamisme pour motiver sa force de vente

La voie pour devenir chef de secteur

Il est possible d’accéder à la profession avec un diplôme de niveau bac +2, notamment BTS Négociation et relation client, BTS Management des unités commerciales ou alors un DUT Techniques de commercialisation.

Il est toutefois plus facile d’intégrer le marché du travail avec un diplôme de niveau bac +3 à bac +5 en commerce et en distribution (licence professionnelle, master professionnel, diplôme d’école de commerce ou école d’ingénieur, DESS…).

Combien gagne un chef de secteur ?

La rémunération du chef de secteur comprend généralement un montant fixe et un montant variable, sous forme de commissions.

Actuellement, les profils juniors (0 à 3 ans d’expérience) touchent un salaire net mensuel compris entre 2 100 € et 3 000 €.