Vous travaillez dans l’informatique depuis quelques années et vous êtes à la recherche d’un véritable challenge pour votre carrière ? Vous recherchez avant tout un métier passionnant avec de belles perspectives d’évolution ? Découvrez le poste d’architecte technique ! Dans cette fiche métier, nous allons faire le point sur les missions, les compétences, la formation ainsi que la rémunération de ce professionnel de l’informatique.

Les missions de l’architecte technique

Le rôle de ce professionnel est de définir et de concevoir l’architecture technique des systèmes d’information. Une mission complexe qui demande des compétences techniques poussées. Mais ses missions ne s’arrêtent pas là. L’architecte technique doit aussi perpétuellement vérifier, corriger et faire évoluer l’architecture du système d’information, pour que celle-ci continue d’être efficace et performante pour l’organisation. Son rôle est aussi de définir les normes ou encore les procédures qui sont utilisées dans le système d’information.

Les compétences de l’architecte technique

L’architecte technique doit posséder un très bon bagage en développement, en intégration et en informatique en général : connaissance des systèmes, des bases de données, des réseaux. Mais ce professionnel doit aussi posséder des compétences managériales, car bien souvent, il doit encadrer une équipe. Sans oublier un intérêt naturel pour l’informatique et ses évolutions : il doit mettre en place une veille qui lui permettra de garder ses connaissances ainsi que ses compétences à jour. Le métier d’architecte technique étant très complexe, il faut aussi que ce professionnel sache tenir des délais et travailler dans l’urgence, voire le stress. Il s’agit donc d’un métier technique qui demande aussi des compétences humaines importantes.

La formation de l’architecte technique

Il faut savoir que les postes d’architecte technique s’adressent rarement aux profils juniors. En général, ce sont d’anciens chefs de projet technique ou des ingénieurs système et réseaux, qui après quelques années d’expérience, accèdent à ce poste. A l’origine, ces professionnels ont donc un bac+2 à Bac+5 en informatique. Pour devenir architecte technique, ils devront passer le certificat de qualification professionnelle d’architecte technique.

La rémunération de l’architecte technique

La rémunération moyenne de l’architecte technique est de 45.000 €, ce qui s’explique facilement, car les offres d’emploi ciblent avant tout les profils ayant déjà quelques années d’expérience. Il faut aussi savoir qu’au bout de quelques années en tant qu’architecte technique, il est possible d’accéder à la fonction de directeur technique : une belle évolution de carrière et de rémunération à prévoir…