Le CV d’un commercial, ça ressemble à quoi ?

Les métiers de la vente restent un secteur porteur qui recrute continuellement. Toutefois, pour espérer embrasser le métier de commercial, le diplôme ne suffit que rarement. En effet, avant de partir à la croisée des chemins pour transformer des prospects en clients, il faut déjà convaincre les employeurs de votre savoir-faire. Comment ? En rédigeant le meilleur CV qui soit…

Mettez l’accent sur vos réalisations

La profession commerciale est beaucoup plus centrée sur les résultats que les moyens, et votre curriculum vitae doit être un outil pour le recruteur de se faire une idée de vos capacités de vente. Pour cela, il faudra présenter vos expériences professionnelles de manière à la fois précise et détaillée.

L’entreprise, le poste, l’objectif fixé, le domaine d’activité et les clients rencontrés doivent être présentés chronologiquement (des plus récents aux plus anciens), et matérialisés avec des données chiffrées : nombre de rendez-vous décrochés, nombre de contrats conclus, chiffres d’affaires réalisés…

Mais attention, la concision étant de rigueur, sélectionnez uniquement les expériences les plus significatives par rapport aux compétences recherchées dans l’offre d’emploi à laquelle vous vous portez candidat.

Soignez la présentation de votre CV

Le CV est un peu votre passeport, le document qui permet aux employeurs potentiels de sonder vos capacités et votre sérieux pour qu’il décide s’il souhaite vous rencontrer ou non. C’est exactement comme en séduction : la première impression compte énormément. Le soin apporté au contenu et à la forme du CV vous permettra de vous démarquer.

Il doit notamment être agréable à lire, sobre et épuré. Vos écrits doivent refléter votre manière de communiquer : un langage adapté, des textes exempts de fautes témoigneront de votre sérieux. De même pour la mise en page qui doit être irréprochable : ajustez l’alignement, équilibrez la longueur des paragraphes, utilisez des polices standards…

Enfin, choisissez minutieusement la photo que vous attacherez au CV. Elle devra souligner la qualité du texte. Veillez à ce qu’elle soit nette et claire et vous montre sous votre meilleur jour !

Indiquez précisément ce qui vous différencie des autres candidats

Même si les qualifications et les compétences sont d’excellentes armes pour retenir l’attention du recruteur,  il faut toujours garder à l’esprit que d’autres candidats peuvent avoir exactement les mêmes, voire plus. De ce fait, pour les devancer dans la course à l’entretien d’embauche, il va falloir vous différencier.

Pour cela, identifiez précisément les qualités recherchées par l’annonceur, puis dressez un bilan de vos talents susceptibles d’y répondre pour les mettre en exergue. Il peut s’agir de compétences linguistiques, de compétences en commerce international ou encore d’une vocation particulière pour un aspect du métier plutôt qu’un autre (prospection, fidélisation, techniques…).

 

Pour sortir du lot, il faudra abandonner l’idée de « se vendre à tout prix » en prétendant maîtriser tous les rouages de la profession. Au contraire, soyez sincères envers vous-même, assumez vos points d’amélioration et faites bien comprendre au recruteur que vos compétences particulières apporteront beaucoup à son organisation.

Le coin des candidats