5 erreurs à ne pas commettre dans vos mails de prospection

La prospection est une tâche récurrente des commerciaux et écrire un mail demeure une étape essentielle pour démarrer et développer une relation commerciale, mais aussi pour faire décoller les ventes. Toutefois, si vous voulez que votre campagne soit un succès, voici 5 erreurs à éviter.

Écrire un mail trop long

Certains commerciaux pensent qu’un mail bien détaillé et long en vaut bien la peine. Ce qui n’est pas vraiment une très bonne idée. Non seulement on prend du temps à le lire, mais en plus on a parfois une certaine difficulté à le comprendre. L’idée c’est d’accrocher le prospect, l’amener à vouloir en savoir plus… De ce fait, un mail de campagne doit être direct. Allez à l’essentiel. Vous devez en effet écrire un message simple et percutant donnant à votre prospect l’envie d’aller plus loin.

Éviter les titres et les mots trop « racoleurs »

L’ultime objectif étant d’attirer des prospects pour ensuite les transformer en client, les titres et les mots trop racoleurs tels que « Gagnez un Smartphone en 15 minutes », ou « gratuit » sont à bannir de votre mail de prospection. En plus de s’apparenter aux mails d’arnaque de plus en plus fréquents, ce type de message peu donner un coup à votre crédibilité et votre sérieux. Les consommateurs sont loin d’être naïfs. D’ailleurs, le Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) explique qu’en raison du trop grand nombre de mails renfermant ces messages inutiles, 51 % des internautes préfèrent se désabonner aux services courriel.

Oublier de terminer son mail par un appel à l’action

L’une des erreurs fatales à ne pas commettre est d’omettre un call-to-action dans son mail. Il s’agit en effet d’un lien qui permet aux internautes d’en savoir plus sur votre offre. Il mène vers votre site web. Ce lien offre notamment aux prospects l’occasion de partager vos contenus par mail ou sur les réseaux sociaux. Ce faisant, il est indispensable de soigner la présentation et le design de l’appel à l’action. Optez idéalement pour un bouton ou une image. En un clic, votre client potentiel accède à votre page.

Multiplier les fautes d’orthographe et les erreurs de grammaire

Envoyer un email avec plein de fautes d’orthographe et des erreurs de grammaire vous fera perdre en crédibilité auprès des internautes. Mieux vaut utiliser un correcteur automatique et relire deux à trois fois son message avant de l’envoyer. À part les services de correction gratuits en ligne tels que Scribens, les logiciels de correction comme Antidote ou Le Robert sont d’excellents investissements !

Omettre les supports mobiles

Il est rapporté qu’à peu près un quart des mails est consulté à partir des Smartphones et des tablettes. Il est donc important de ne pas oublier d’adapter ses mails à ce type de support afin d’être sûr qu’ils soient lus. Les chances qu’un mail ouvert sur un terminal mobile, mais qui ne s’est pas affiché correctement soit de nouveau lu sont infimes.

Le coin des entreprises