Avez-vous déjà entendu parlé de DevOps ? Il s’agit tout simplement de la contraction de development (développement) et d’operations (exploitation). Depuis quelques années, le secteur de l’informatique évolue : alors qu’avant, le développeur et l’administrateur système travaillaient indépendamment les uns des autres, il semble maintenant bénéfique de les rassembler en un seul métier : le DevOps. Dans quel but ? Une meilleure coopération visant à mieux concevoir les applications.

Les missions du DevOps

Le DevOps peut s’occuper des missions de développement et d’exploitation. Sa double compétence lui permet de créer des applications qui sont parfaitement adaptées à l’infrastructure et qui continuent de fonctionner une fois mises en place. Par rapport à un métier classique de développeur ou d’administrateur système, le DevOps a donc une obligation de qualité pour toutes les étapes du projet.

Les compétences du DevOps

Le DevOps doit posséder une double compétence : il doit s’y connaître en développement de sites Internet, mais aussi en administration d’applications. Ses compétences en informatique doivent donc être poussées.

La formation du DevOps

Pour devenir DevOps, il est essentiel de suivre une formation en informatique (Bac +5) en école ou en Université. Mais ce n’est pas suffisant : seules quelques années d’expérience permettront au développeur en herbe de devenir un véritable DevOps.

La rémunération du DevOps

Le DevOps est un profil encore rare en France. D’ailleurs, les offres d’emploi sont aussi minoritaires (il y en a beaucoup plus aux Etats-Unis où cette fonction est bien plus courante). Un profil rare et recherché est souvent synonyme de bonne rémunération : 45.000 à 60.000 € par an en moyenne pour un développeur ayant 3 à 7 ans d’expérience et possédant la fameuse double compétence.

Le DevOps, un métier ou un courant de pensée ?

Mais le DevOps est bien plus qu’un simple métier. Il s’agit d’une toute nouvelle façon de penser l’informatique. Une démarche qui commence à être mise en oeuvre par les grandes entreprises en France. Si vous voulez devenir développeur, il peut donc être intéressant de suivre cette évolution de près, qui risque bien de changer le visage du secteur de l’informatique.

Partager :Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0